Site de l'université de Franche-Comté
Neurosciences
Anglais

Diagnostics neurologiques

Les AVC représentent un modèle de lésion cérébrale permettant d’envisager une récupération, conditionnée par la nature et la localisation lésionnelle. A ce titre, elles constituent des cas d’évaluation des correspondances anatomo-fonctionnelles entre lésions et émotions et des handicaps sociaux éventuels  (conséquences comportementales, affectives et cognitives). Les thématiques de recherche (T Moulin, E Medeiros, N Rude, E Magnin) s’appuient sur des données épidémiologiques (étude à long terme des patients AVC pour déterminer les atteintes cognitives et leurs implications sur la qualité de vie) et la neuro-imagerie des aspects vasculaires et parenchymateux (A Biondi, L Tatu). Afin de mieux connaître le fonctionnement émotionnel chez le sujet sain avant d’analyser les dysfonctionnements émotionnels chez les patients AVC, plusieurs études sont réalisées (IRMf , EEG HR) sur l’implication de structures cérébrales spécifiques à la catégorisation des émotions telles que le sillon temporal supérieur et sur l’implication du thalamus dans la reconnaissance et dans le contrôle de l’intensité émotionnelle. Dans la continuité de ces travaux sur le sujet sain, nous avons pour projet d’étudier en IRMf les circuits émotionnels chez des patients ayant présenté un AVC thalamique, et en eye-tracking  les marqueurs de trouble de la perception émotionnelle chez des patients ayant subi des infarctus thalamiques.